Nonancourt

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Nonancourt. Le monument aux morts de Nonancourt est un modèle de série, Poilu écrasant l’aigle allemand avec son fusil, du sculpteur Charles-Henri POURQUET (1877 – 1943) et fondu en bronze par la fonderie du Val d’Osne. PublicitésLire la suite

Igoville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Igoville. Le monument aux morts d’Igoville, peint en bleu, est un modèle de série réalisé par le sculpteur Etienne CAMUS (1867-1955) et fonderie Edmond GUICHARD, il a été inauguré en 1921.Lire la suite

Louviers

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Louviers. Le monument aux morts de Louviers est imposant par sa taille, sa hauteur et la force qui émane de ses deux personnages : une femme massive regarde fièrement devant elle tout en tenant un soldat mort dans son bras gauche et en récupérant une épée de sa main droite. Un jeune soldat, très maigre, la tête en arrière, les pieds nus, ne donne plus aucun signe de vie. Il est mort auLire la suite

Alizay

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Alizay. La commune d’Alizay, dans l’Eure, compte deux monuments aux morts : un monument traditionnel rappelant les noms des morts pour la France lors de la Première et de la Seconde guerre mondiale, et un monument contemporain, pour la paix, que vous pouvez voir sur ces photographies. Il a été réalisé par le sculpteur Georges SAULTERRE (né en 1943). Ce monument est composé d’un ensemble de sculptures d’environ 1m60 à 2m de hauteurLire la suite

Lyons-la-Forêt

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lyons-la-Forêt. Le monument aux morts cantonal de Lyons-la-Forêt est composé d’une colonne centrale sur laquelle on peut admirer une figure féminine en bronze représentant la Victoire et d’un ensemble de plaques indiquant les noms des morts de chaque commune, fixées sur des murs en briques. Le sculpteur Maurice LEROUGE (1879 – 1928) a réalisé la sculpture et l’architecte Pierre PATOUT (1879 – 1965) a conçu l’ensemble.Lire la suite

Gaillon

  © Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Gaillon. Le monument aux morts de Gaillon a été réalisé par le sculpteur Alfred FINOT (1876-1947) et trône sur une place principale de la ville. Il représente une femme soutenant dans ses bras un Poilu mourant. La sculpture en pierre est imposante, les personnages sont massifs. Leurs visages sont très expressifs et leurs yeux, sculptés sans iris, semblent révulsés par la colère et la peine. Dans ce groupe, le rôle de la femmeLire la suite

Gisors

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Gisors. Le monument aux morts de Gisors représente un Poilu les poings serrés surmonté d’une figure féminine symbolisant la victoire, tenant une couronne de laurier dans une main. Au dos du piédestal, on peut voir sur une plaque une femme en deuil et son enfant au-dessus d’un Poilu gisant. Ce monument a été réalisé par le sculpteur Georges CHAUVEL, né à Elbeuf (1886-1962) et la Fonderie belge Debraz et Monsere.Lire la suite

Les Andelys

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts des Andelys. La ville des Andelys compte trois monuments aux morts : une plaque commémorative dans l’église Saint-Sauveur, une stèle dans un square et une autre stèle devant le lycée Jean Moulin : c’est le monument aux morts militaire réalisé par l’entreprise rouennaise Duchauchoy. Sur cette stèle, un bas-relief représente un groupe de Poilus souriant et chantant, armés d’un fusil et de leur tenue militaire. Au-dessus du groupe de Poilus, on peut lire : « L’Ecole militaire des Andelys à ses élèvesLire la suite

Evreux

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Evreux. La ville d’Evreux compte plusieurs monuments aux morts de la Première guerre mondiale, dont celui-ci, situé dans le cimetière communal. Il représente une femme assise en pleurs entouré de deux plaques invitant au souvenir : « SOUVIENS TOI » « ILS SONT MORTS POUR QUE TU RESTES FRANÇAIS »Lire la suite

Ménilles

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Ménilles. Le mémorial de Ménilles a été réalisé en 1922 par l’artiste Ernest Albert Miserey (1862-1938) originaire de cette même ville. Le Ménillon a sculpté une Victoire aux lauriers sous la forme d’un ange avec un casque tenant dans chaque main une couronne de laurier.Lire la suite

Fourmetot

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Fourmetot Le monument aux morts de Fourmetot est la copie du modèle « Poilu debout, s’appuyant sur son fusil »,  réalisé par le sculpteur Etienne Camus (1867-1955).  Lire la suite

Boissey-le-Châtel

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Boissey-le-Châtel Le monument aux morts de Boissey-le-Châtel prend la forme d’un buste de Poilu sculpté au sommet d’un obélisque. Il regarde fièrement vers l’horizon. Il s’agit d’un monument aux morts de série, réalisé par le sculpteur Charles-Henri POURQUET (1877-1943), auteur d’un grand nombre de monuments aux morts, notamment :  Villebaudon (50)  Torigni-sur-Vire (le même buste, 50) Sartilly (50) Blosville (50) Paimpont (35)Lire la suite

Brionne

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Brionne. Le Poilu se dresse droit tout en s’appuyant à une colonne sur laquelle il pose ses mains. Son port est hiératique et l’expression de son visage est figée. Il se dégage de ce monument aux morts une impression d’immobilité (la scène est totalement figée) et une étrange sérénité : c’est bien la mort que représente ce soldat debout.Lire la suite

Lieurey

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lieurey. Le monument aux morts de Lieurey représente un buste de Poilu en pierre calcaire. Le visage du soldat est impassible, presque éteint… déjà mort ?Lire la suite

Pont-Authou

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Pont-Authou. Le Poilu au repos de Pont-Authou, peint de bleu et de marron, se dresse sur socle rectangulaire de briques. A son pied, un obus et un petit Christ qui semble écrasé par la bombe. Ce monument aux morts a été réalisé par le sculpteur Etienne Camus (1867-1955). Il s’agit d’un monument de série qu’on retrouve dans plusieurs communes normandes, dont celle de Le Tourneur, près de Vire.Lire la suite

Epaignes

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Epaignes. Le monument aux morts d’Epaignes représente un Poilu mourant pour défendre le drapeau français, insigne de sa patrie.Lire la suite

Beaumesnil

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Beaumesnil. Le monument aux morts de Beaumesnil représente un Poilu victorieux. Il s’agit d’un monument dit « de série » que l’on retrouve dans une centaine de communes en France et qui a été réalisée par le sculpteur dieppois Eugène-Paul BENET en 1920. Le soldat porte dans une main une couronne de laurier et dans l’autre un fusil Lebel. Sur sa tête, le casque Adrian qui fut porté par tous les soldats de la Première GuerreLire la suite

Serquigny

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Serquigny. La commune de Serquigny a commandé un monument massif à 4 colonnes entourant un casque de soldat. Il a été réalisé par l’architecte sculpteur L.A Lejeune.Lire la suite

Routot

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Routot, « Debout les morts ». Sculpté par Louis Maubert (1875 – 1946) et réalisé par l’architecte Alfred Delamare (1877 – 1946), le monument aux morts de Routot représente un lanceur de grenade ayant la rage de vaincre l’ennemi. On le voit sur son visage : il est fermement déterminé à combattre jusqu’au bout.  Sa volonté et son énergie vont jusqu’à réveiller ceux qui sont morts aux combats. « Debout les morts » peut-on lire sur laLire la suite

Conches-en-Ouche

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Conches-en-Ouche. Le monument aux morts de Conches-en-Ouche trône majestueusement au milieu d’un parc. Il représente une femme debout, les mains ouvertes, pleurant un Poilu mourant. Il rend hommage aux morts de la commune ainsi qu’à leur famille, dévastée par la tristesse.Lire la suite

Bourgtheroulde-Infreville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bourgtheroulde-Infreville, Eure. Ce monument aux morts original représente une femme en civil accroupie, se tenant la tête d’une main et une couronne mortuaire de l’autre. Il a été réalisé par le sculpteur Hubert Yencesse (1900 – 1987), spécialiste des représentations féminines. Après avoir combattu dans les tranchées à partir de 1917, Hubert Yencesse est entré aux Beaux-Arts de Dijon. Alors qu’il était plutôt attiré par la peinture, sa rencontre avec le célèbre sculpteur AristideLire la suite

Mouton à Hauville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Hauville, Eure. A peine étais-je garé dans le village de Hauville pour photographier le Poilu que ce mouton est apparu, courant à toutes pattes de long en large sur la route. Il s’était échappé de son champ et, affolé, essayait de retrouver ses pairs. Cet animal est, dans la religion chrétienne, le symbole de l’innocence et de la douleur. On l’égorge pour racheter une faute. Dès lors qu’on fait le lien entre cet animal sacrifiéLire la suite