Le Pin au Haras

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts du Pin-au-Haras. Le monument aux morts du Pin au Haras, entouré d’arbres, est un monument de série sculpté par Pierre LORENZI (… – 1943) et réalisé par la fonderie du Val d’Osne et peint avec des couleurs vives.Lire la suite

Argentan

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Argentan. Le monument aux morts d’Argentan domine la place du marché. Une femme, victoire ailée, se dresse en haut d’un mausolée. A ses pieds, un bas-relief représente un Poilu et une femme se regardant de part et d’autre de l’inscription commémorative de la ville d’Argentan. Ce monument inauguré en 1923 a été réalisé par l’architecte Félix BESNARD BERNARDAC, les sculpteurs Carlo SARRABEZOLLES (1888 – 1971) et Paul SILVESTRE (1884 – 1976) et a été fondu enLire la suite

La Sauvagère

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de La Sauvagère. Le monument aux morts de La Sauvagère est un modèle de série d’un Poilu debout tenant son fusil baïonnette au canon vers l’est. On retrouve l’inscription « On ne passe pas » sur de nombreux monuments, dont celui de Hauville dans l’Eure.Lire la suite

Messei

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Messei. Le monument aux morts de Messei représente un Poilu sculpté de profil, portant l’arme au pied.Lire la suite

Bellême

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bellême. Le monument aux morts de Bellême est un mausolée avec en son centre un bas-relief représentant un Poilu de profil. Dans sa main gauche, il porte une femme ailée, symbole de la victoire. Ce monument a été sculpté par Louis BARILLET (1880-1948), sculpteur né à Alençon.Lire la suite

Saint-Fraimbault-sur-Pisse

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Fraimbault. Le monument aux morts de Saint-Fraimbault représente un buste de Poilu sculpté par Pierre LORENZI (… – 1946) et fondu en bronze par la Fonderie du Val d’Osne. On y voit un Poilu regardant fièrement vers l’horizon qui semble prêt à combattre.Lire la suite

Saint-Agnan-sur-Erre

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Agnan-sur-Erre. Le monument aux morts de Saint-Agnan-sur-Erre est un bas-relief en bronze représentant une femme en robe entourée de colombes, symboles de la paix. Il a été réalisé par un sculpteur contemporain et se situe sur un côté de l’église. Pour l’anecdote, il ne s’agit pas de la sculpture d’origine qui avait été réalisée par Henri CHAPU  (1833 – 1891) en 1927. Celle-ci a été volée en 2006 et remplacée par la municipalité. Vous pouvez voir la sculptureLire la suite

Saint-Jouin-le-Blavou

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Jouin-de-Blavou Le monument aux morts de Saint-Jouain-de-Blavou mêle commémoration républicaine et religion (comme beaucoup de monuments aux morts français). Il s’agit d’un calvaire : le Christ est représenté souffrant sur la croix, crucifié, tandis qu’à ses pieds un soldat git, assassiné. Il est allongé, tête penchée, bouche ouverte, un fusil à ses côtés.Lire la suite

Tourouvre

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Tourouvre. Le Poilu de Tourouvre meurt dans les bras de la Victoire, représentée symboliquement par une femme au poing levé. Il a été réalisé par le sculpteur Louis-Fernand ANGUE (1886-1974). Ce sculpteur normand, né à Flers, a aussi réalisé les monuments aux morts d’Avranches et de Falaise.Lire la suite

Préaux-du-Perche

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Préaux-du-Perche. Le monument aux morts de Préaux du Perche est un monument de série (n°2152 du catalogue des marbreries) : « Poilu mourant défendant son drapeau » ou  « Pro patria » les Marbreries Générales de Paris (dirigées par U. Gourdon) comme le monument de Montfarville dans la Manche.Lire la suite

Passais la Conception

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Passais-la-Conception. Le monument aux morts de Passais détone sur la route principale de la commune grâce à sa couleur bleu vif. Un soldat marchant, main indiquant la direction à suivre, semble orienter la circulation des nombreuses voitures et des tracteurs qui passent par là ! Il s’agit d’un modèle de Poilu « en avant », réalisé par le sculpteur Paul GRAF (1872-1947) et la fonderie du Val d’Osne.Lire la suite

Mortagne-au-Perche

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Mortagne au Perche Le monument aux morts de Mortagne-au-Perche, situé à l’ombre de l’église, est un mausolée composé d’une grande statue en pierre représentant une allégorie de la patrie, les bras ouverts, et des reliefs en bronze montrant des Poilus en train de se battre et de mourir au combat.Lire la suite

Mantilly

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Mantilly. Le monument aux morts de Mantilly a été réalisé à partir du modèle d’Etienne CAMUS (1867-1955). Le Poilu regarde sereinement en direction de l’église. Il est de couleur rouge, entouré de verdure près d’une cabane de fabrication de crêpes. Il détone dans cette petite commune de l’Orne.Lire la suite

Le Mêle sur Sarthe

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts du Mêle sur Sarthe. Le monument aux morts du Mêle-sur-Sarthe représente un Poilu avec fusil le long d’une colonne. Il a été réalisé par le sculpteur C. Marie et la maçonnerie H. Loiseau.Lire la suite

La Ferté Macé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de La Ferté Macé. Inauguré en 1928, le monument aux morts de La Ferté Macé est l’oeuvre maîtresse du sculpteur fertois Marcel PIERRE (1897 – 1969), qui porte bien son nom de famille ! Ce monument a été construit à partir de grands blocs de pierre blanche et de granit des Vosges. A travers 4 haut-reliefs, il représente les scènes principales de la Première Guerre mondiale : la mobilisation du 2 août 1914 : l’homme quitte sa famille pour partir auLire la suite

Briouze

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Briouze. Le monument aux morts de Briouze représente un officier porte-drapeau de 1870, en tenue militaire bleue et rouge. Sculpté par Onésyme-Aristide Croisy (1840-1899), ce monument a été réalisé par le fondeur Antoine Durenne (1822-), qui a créé plusieurs modèles de monuments aux morts, disponibles sur catalogue. Les monuments aux morts d’Avranches, Bricquebec, Champeaux, Creully, Troarn, Pont-Farcy… ont également été réalisés par le fondeur Durenne.Lire la suite

Céton

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Céton. Le monument aux morts de Céton, sculpté par Robert Gaullier (1874-1922) représente un Poilu couronné par une femme ailée, symbole de la victoire. Les deux figures sculptées peuvent évoquer un couple, dont la tristesse des regards frappent le passant. Les mots « devoir », « honneur » et « patrie » sont inscrits sur le monument. Le piédestal est orné d’un blason de grande taille représentant deux fusils, des palmes et un casque entrecroisés. Le sculpteur Robert GaullierLire la suite

Rémalard

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Rémalard. Le Poilu du monument aux morts de Rémalard se tient fièrement debout, appuyé sur son fusil. Il regarde au loin vers le centre-ville, prêt à affronter l’ennemi si nécessaire. Il a été réalisé par le sculpteur Robert GAULLIER (1874-1922) qui a également fait celui du Lude (Sarthe). Le monument aux morts de Rémalard est situé près de l’espace culturel Octave Mirbeau.Lire la suite

Saint-Germain-de-la-Coudre

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Germain-de-la-Coudre. Le Poilu de Saint-Germain-de-la-Coudre étreint le drapeau français sur son coeur, ce qui marque son attachement patriotique à la nation, sa volonté de lutte contre l’ennemi, au péril de sa vie. Les branches d’arbre à singe qui l’entourent semblent menaçantes, elles l’encerclent, comme si elles allaient l’étouffer.Lire la suite

Saint-Evroult-Notre-Dame-des-Bois

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Evroult-Notre-Dame-des-Bois. Réalisé par le sculpteur Charles Édouard Richefeu (1868-1945), le Poilu de Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois est une copie du modèle « La victoire en chantant ». On retrouver donc ce monument dans de nombreuses communes. Il étonne par la joie illuminant le visage du soldat, qui revient du front en célébrant la victoire par le chant.Lire la suite

Céaucé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Céaucé. Le monument aux morts de Céaucé prend la forme d’un calvaire et rappelle ainsi le poids de la religion catholique dans la première moitié du XXe siècle. Il a été réalisé par la fonderie de l’Union Artistique Internationale de Vaucouleurs. Un Poilu et un marin entourent la croix. Ils tiennent chacun dans une main leur fusil et dans l’autre un bouclier. Après avoir été peints en rouge pendant de nombreuses années,Lire la suite

Lonlay-le-Tesson

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lonlay-le-Tesson. Ce Poilu au repos invite au recueillement, au silence, à la mémoire. La multitude de fils électriques et de poteaux qui l’entourent rappellent plutôt la frénésie de la vie actuelle, le bouillonnement, l’activité. Ils tissent leur toile autour du soldat et signent sa mort dans le paysage de cette petite bourgade de l’Orne où, comme dans toutes les communes françaises, on n’aperçoit plus les Poilus.Lire la suite

Alençon

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Alençon. Le monument aux morts originel d’Alençon a été très endommagé lors du bombardement allié dans la nuit du 8 au 9 août 1944. La ville le fit remplacer par un nouveau mémorial, dédié aux deux guerres mondiales, et réalisé par le sculpteur René Letourneur et l’architecte Hourlier. Ce grand monument, formant un rond-point à l’entrée de la ville, est dominé par cette sculpture de femme ailée, combattante (épée et bouclier dans lesLire la suite

Gacé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Gacé. Le monument aux morts de Gacé a été réalisé par le sculpteur Julien Mérot (1876-1956) en 1922. Il représente un Poilu mourant, expirant une dernière fois. La sculpture en calcaire est envahie de petites plaques de mousse qui lui donnent cet aspect tacheté et font son charme.Lire la suite

L’Aigle (2)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de L’Aigle. Un des quatre soldats portant sur ses épaules le tombeau de la France victorieuse. Groupe sculpté réalisé par Aristide Rousaud en 1921. Voir article « L’Aigle (1) ».Lire la suite

L’Aigle (1)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de L’Aigle. Ce monument aux morts en calcaire réalisé par Aristide Rousaud (1868-1946) en 1921 représente un groupe de quatre soldats portant sur leurs épaules un tombeau sur lequel une femme se dresse fièrement. Il symbolise à la fois les pertes immenses de la France pendant la Première Guerre Mondiale ainsi que sa victoire sur l’Allemagne.Lire la suite