Quintin

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Quintin, Côtes d’Armor. Sud un piédestal, le monument aux morts de Quintin représente une mère montrant à son fils le médaillon de son père, soldat mort pour la France. Il fut réalisé par le sculpteur briochin Elié Le Goff (1858 – 1938).Lire la suite

Villers-Escalles

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Villers-Escalles. Le monument aux morts de Villers-Ecalles représente un Poilu debout en sentinelle. Sculpté dans la pierre calcaire, il émane de son visage une grande douceur. Ce monument a été réalisé par le marbrier Langlier, l’architecte Jules DUBOC (1880 – 1953), tous deux de Petit-Quevilly, et l’entrepreneur Pigache.Lire la suite

Emilie ROLEZ

Emilie ROLEZ (1895-1985) n’est pas née en Normandie mais son parcours artistique est fortement lié au département de la Manche. Née en Charente en 1895 sous le nom d’Emilie Vallerey, elle grandit à Cherbourg suite à la mutation de son père. Elle étudie à l’Ecole des Beaux-Arts et finit par épouser son directeur Alfred ROLEZ en 1919. Elle est l’auteur du monument aux morts pacifiste érigé en 1932 à Équeurdreville-Hainneville, à la demande du maire de l’époque Hippolyte Mars. Émilie Rolez a réalisé unLire la suite

Argentan

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Argentan. Le monument aux morts d’Argentan domine la place du marché. Une femme, victoire ailée, se dresse en haut d’un mausolée. A ses pieds, un bas-relief représente un Poilu et une femme se regardant de part et d’autre de l’inscription commémorative de la ville d’Argentan. Ce monument inauguré en 1923 a été réalisé par l’architecte Félix BESNARD BERNARDAC, les sculpteurs Carlo SARRABEZOLLES (1888 – 1971) et Paul SILVESTRE (1884 – 1976) et a été fondu enLire la suite

Louviers

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Louviers. Le monument aux morts de Louviers est imposant par sa taille, sa hauteur et la force qui émane de ses deux personnages : une femme massive regarde fièrement devant elle tout en tenant un soldat mort dans son bras gauche et en récupérant une épée de sa main droite. Un jeune soldat, très maigre, la tête en arrière, les pieds nus, ne donne plus aucun signe de vie. Il est mort auLire la suite

Bénouville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bénouville. Le monument aux morts de Bénouville a ceci de particulier que son obélisque est cassé et laisse donc apparaître comme une cicatrice en hommage aux morts de la guerre 14-18. Une partie des noms n’est donc plus lisible.Lire la suite

Le Houlme

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts du Houlme. Le monument aux morts du Houlme est particulièrement remarquable. Situé sur la place de la mairie, il représente un groupe imposant de trois soldats progressant vers les tranchées ennemies. Leurs visages sont marqués par la concentration, le courage, l’effort, et leurs gestes sont tendus. Inauguré en 1920, ce monument a été réalisé par Richard DUFOUR (1888 – 1959), sculpteur qui a beaucoup oeuvré dans la région de Rouen, et par l’architecte Romain DELAHALLE (1892 –Lire la suite

Cérémonie du 11 novembre 2016 à Caen

© Serge Philippe Lecourt, Cérémonie du 11 novembre 2016 à Caen « Je suis tranquille, les Normands sont là. » Foch, (pendant la bataille du Kemmel, 1918) Près d’un millier de personnes étaient présentes lors des cérémonies de commémorations ce 11 novembre 2016 dont 241 élèves de la ville rendant hommage aux 241 poilus Caennais tombés en 1916. On a tendance à mésestimer le rôle des normands dans la Grande Guerre comparé au débarquement de 1944 qui a cristallisé l’essentiel du devoir mémoriel.Lire la suite

Fécamp

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Fécamp. Le monument aux morts de Fécamp représente deux soldats : un fantassin et un marin. Ils se dressent fièrement tout en faisant acte de fraternité en se tenant la main. Ce monument a été réalisé par le sculpteur François SICARD (1862 – 1934) et la fonderie de bronze d’art Barbedienne.Lire la suite

La Sauvagère

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de La Sauvagère. Le monument aux morts de La Sauvagère est un modèle de série d’un Poilu debout tenant son fusil baïonnette au canon vers l’est. On retrouve l’inscription « On ne passe pas » sur de nombreux monuments, dont celui de Hauville dans l’Eure.Lire la suite

Loudéac

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Loudéac, Côtes d’Armor. Le monument aux morts de Loudéac est l’oeuvre du sculpteur breton René QUILLIVIC (1879-1969) qui a réalisé un grand nombre de monuments aux morts en Bretagne (par exemple Carhaix, Douarnenez, L’Ile-de-Sein). Ce monument représente un socle sur lequel se dressent un Poilu et une femme en habit traditionnel. Il a été réalisé en kersantite et en granit de Huelgoat. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen estLire la suite

Amfreville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Amfreville. Le monument aux morts d’Amfreville est un modèle de série d’un Poilu se tenant debout. Il a été peint en bleu. Il se dresse à côté du piédestal entouré de quatre obus, sur lequel sont gravés les noms des soldats morts pour la France pendant la Première et la Seconde guerre mondiale et des victimes civiles de 39-45.Lire la suite

Tracteur près du monument aux morts de Jurques

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Jurques avec tracteur. Un tracteur passe derrière le monument aux morts dans le bourg de Jurques. Le Poilu debout, tenant une palme, fait aussi figure de gardien dans le bourg. Du haut de sa colonne – piédestal, il observe les allées et venues des passants comme des véhicules… comme le photographe d’ailleurs, mais celui-ci le fait au niveau des gens, et derrière son appareil photographique. Lire un autre article sur le monument aux morts de Jurques dans leLire la suite

Alizay

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Alizay. La commune d’Alizay, dans l’Eure, compte deux monuments aux morts : un monument traditionnel rappelant les noms des morts pour la France lors de la Première et de la Seconde guerre mondiale, et un monument contemporain, pour la paix, que vous pouvez voir sur ces photographies. Il a été réalisé par le sculpteur Georges SAULTERRE (né en 1943). Ce monument est composé d’un ensemble de sculptures d’environ 1m60 à 2m de hauteurLire la suite

Le Poilu de Saint-Lô gelé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Lô, 31 décembre 2016. Voici le premier monument aux morts de l’année 2017, gelé par le froid de l’hiver. Merci à tous ceux qui me suivent ! Le site a reçu 85 000 visites depuis 50 pays du monde entier en 2016. Vous pouvez toujours vous procurer le Hors-série Ouest-France consacré à la Première Guerre Mondiale dans lequel figure mon portfolio sur les monuments aux morts de Normandie ainsi que le catalogue de l’expositionLire la suite

Joyeux Noël 2016 avec le monument de La Haye Pesnel !

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de La Haye Pesnel, Manche. Pour Noël, j’ai choisi le monument aux morts de La Haye Pesnel illuminé par la commune. La sculpture est le modèle de série le plus répandu en France (environ 1000 exemplaires), elle a été réalisée par Eugène BENET et fondue par Antoine DURENNE (société métallurgique). A noter qu’une de mes images de ce monument aux morts a été choisie par les Archives départementales de la Manche pour figurer dansLire la suite

Monument aux morts de Bolbec en réfection

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bolbec en travaux. Le monument aux morts de Bolbec est actuellement en réfection. Anciennement situé place Desgenétais, il vient d’être démonté et sera prochainement nettoyé, réparé et agrandi afin d’intégrer tous les noms des morts lors des conflits du XXe siècle. La sculpture du Poilu tenant son fusil a été réalisée par Alphonse GUILLOUX, sculpteur réputé né à Rouen en 1852 et également auteur des monuments aux morts de Pavilly, Bacqueville-en-Caux, Duclair et Vernon. A lire : articleLire la suite

Lyons-la-Forêt

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lyons-la-Forêt. Le monument aux morts cantonal de Lyons-la-Forêt est composé d’une colonne centrale sur laquelle on peut admirer une figure féminine en bronze représentant la Victoire et d’un ensemble de plaques indiquant les noms des morts de chaque commune, fixées sur des murs en briques. Le sculpteur Maurice LEROUGE (1879 – 1928) a réalisé la sculpture et l’architecte Pierre PATOUT (1879 – 1965) a conçu l’ensemble.Lire la suite

Caen : monument aux morts

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Caen, enceinte du Château. Le monument aux morts du 36e régiment d’infanterie, situé dans l’enceinte du Château de Caen, a été récemment rénové. Il porte la signature du sculpteur Halbout. Plus d’informations à venir.Lire la suite

Messei

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Messei. Le monument aux morts de Messei représente un Poilu sculpté de profil, portant l’arme au pied.Lire la suite

Nouvelle rubrique : Artistes normands

Cette nouvelle rubrique est destinée à mettre en lumière la contribution des artistes normands dans la réalisation du patrimoine commémoratif de la région. Les articles à venir mettront à l’honneur les artistes suivants : Marcel PIERRE Alphonse GUILLOUX Eugène BENET Ferdinand-Louis ANGUE Robert DELANDRE Les frères BIGOT Charles TARDY Alphonse SALADIN Marcel JACQUES Ernest Albert MISEREY Emile LEMOINE Emilie ROLEZ Richard DUFOUR © Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bacqueville-en-Caux, sculpté par Alphonse Guilloux.Lire la suite

Serge Philippe LECOURT met les poilus normands en lumière – Hors-Série Ouest-France

Dans son dernier Hors-Série « 14-18 Centenaire de la 1re Guerre mondiale : Histoires d’hommes de l’Ouest », Ouest-France consacre un portfolio de 6 pages au reportage photographique de Serge Philippe LECOURT sur les monuments aux morts (p.24 à 29). En vente à 5,90€ dans tous les kiosques et en ligne.   « Quand les monuments aux morts deviennent l’oeuvre d’une vie Sur les 3232 monuments de Normandie, Serge Philippe LECOURT en a déjà photographié plus d’un millier. Un travail minutieux d’historien et deLire la suite

Barentin

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Barentin. Le monument aux morts de Barentin, inauguré en 1923, représente un Poilu mourant dans les bras d’une femme symbolisant la Victoire (modèle de série). Le sculpteur Robert DELANDRE (1879 – 1961), natif d’Elbeuf,, l’a réalisé avec le concours d’un architecte rouennais, Georges BOURIENNE (1860 – 1935). Robert DELANDRE a également sculpté les monuments aux morts de Saint-Etienne-du-Rouvray et d’Oissel.Lire la suite

L’invité du midi de France Bleu Normandie du 11 novembre 2016

Serge Philippe Lecourt dans les studios de Radio France Bleu Normandie, à Caen, le 11/11/2016. Ce vendredi 11 novembre 2016, date anniversaire de l’Armistice de 1918, j’ai eu le privilège d’être invité dans les studios flambant neuf de radio France Bleu Normandie à Caen pour un entretien concernant mon travail sur les monuments aux morts de Normandie qui fait l’objet d’un portfolio dans le dernier hors-série d’Ouest-France consacré aux Hommes de l’Ouest (plus de détails un prochain article). Il yLire la suite

Villebaudon

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Villebaudon. Le monument aux morts de Villebaudon est un groupe composé d’une Pietà (Vierge Marie soutenant le Christ défunt) et d’un Poilu victorieux de couleur bleu écrasant l’aigle allemand. Il est situé devant l’église reconstruite de Villebaudon. Il s’agit d’un monument de série réalisé par le sculpteur Charles-Henri POURQUET (1877-1943) et fondu par la Fonderie du Val d’Osne. Voir également : le monument aux morts de Boissey-le-Châtel.Lire la suite

Gaillon

  © Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Gaillon. Le monument aux morts de Gaillon a été réalisé par le sculpteur Alfred FINOT (1876-1947) et trône sur une place principale de la ville. Il représente une femme soutenant dans ses bras un Poilu mourant. La sculpture en pierre est imposante, les personnages sont massifs. Leurs visages sont très expressifs et leurs yeux, sculptés sans iris, semblent révulsés par la colère et la peine. Dans ce groupe, le rôle de la femmeLire la suite

Un chat à Touques

© Serge Philippe Lecourt, Un chat sur le monument aux morts de Touques. Chaque monument aux morts est l’occasion de rencontrer les habitants d’une commune, aussi bien que de se souvenir de ceux qui sont morts pendant la Première Guerre mondiale. Rencontre avec les habitants, adultes la baguette à la main, enfants jouant au ballon ou à la trottinette… mais également rencontre avec des animaux ! Comme ce chat qui m’a tenu compagnie pendant de longues minutes et qui m’aLire la suite

Elbeuf

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Elbeuf. Le monument aux morts d’Elbeuf, situé devant l’Hôtel de Ville et la devise républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité », se dresse au-dessus d’une imposante colonne. Réalisé en marbre blanc, il domine toute la place. On y voit trois figures liées les unes aux autres : un Poilu mort dans les bras d’une femme voilée portant le deuil et au-dessus, une femme ailée symbole de la victoire française.Lire la suite