Mortagne-au-Perche

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Mortagne au Perche Le monument aux morts de Mortagne-au-Perche, situé à l’ombre de l’église, est un mausolée composé d’une grande statue en pierre représentant une allégorie de la patrie, les bras ouverts, et des reliefs en bronze montrant des Poilus en train de se battre et de mourir au combat.Lire la suite

Balleroy

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Balleroy. Le monument aux morts de Balleroy est un obélisque avec un très beau relief représentant un Poilu mourant dans les bras d’une femme symbolisant la victoire. Au-delà des allégories, ce relief nous fait voir une femme serrant dans ses bras un homme, c’est donc aussi une image de l’amour, l’amour meurtri par la guerre.Lire la suite

Alençon

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Alençon. Le monument aux morts originel d’Alençon a été très endommagé lors du bombardement allié dans la nuit du 8 au 9 août 1944. La ville le fit remplacer par un nouveau mémorial, dédié aux deux guerres mondiales, et réalisé par le sculpteur René Letourneur et l’architecte Hourlier. Ce grand monument, formant un rond-point à l’entrée de la ville, est dominé par cette sculpture de femme ailée, combattante (épée et bouclier dans lesLire la suite

Saint-Lô

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Lô.  Le monument aux morts de Saint-Lô, situé à proximité de l’Eglise Notre-Dame, est l’oeuvre du sculpteur parisien Henri-Désiré GRISARD et de l’architecte Marius BOUSQUET. Il fut inauguré en 1921 et était alors composé de ce Poilu portant fusil et drapeau, situé alors sur un piédestal, et d’une sculpture féminine. Le monument a été endommagé par les bombardements alliés de 1944 sur la ville de Saint-Lô. On peut encore en voir lesLire la suite