Redon (Ille-et-Vilaine)

Ailleurs en France

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Redon, 2018.

Le monument aux morts de Redon est un superbe mausolée représentant d’un côté, une femme drapée d’un long manteau, bras tendus vers l’avant, le visage déformé par la douleur de la perte et d’un autre côté, un Poilu au secours d’un blessé sur le front, dans un bas-relief en bronze.

Cet ensemble admirable a été réalisé par le sculpteur Eric de Nussy (1887 – 1945) et la fonderie A. Montagnier.

On peut y lire deux strophes d’un poème de Victor HUGO :

« CEUX QUI PIEUSEMENT SONT MORTS POUR LA PATRIE
ONT DROIT QU’À LEUR CERCUEIL LA FOULE VIENNE ET PRIE,
ENTRE LES PLUS BEAUX NOMS, LEUR NOM EST LE PLUS BEAU.
TOUTE GLOIRE PRÈS D’EUX PASSE ET TOMBE ÉPHÉMÈRE,
ET COMME FERAIT UNE MÈRE
LA VOIX D’UN PEUPLE ENTIER LES BERCE EN LEUR TOMBEAU.

GLOIRE À NOTRE FRANCE ÉTERNELLE
GLOIRE À CEUX QUI SONT MORTS POUR ELLE
AUX MARTYRS ! AUX VAILLANTS ! AUX FORTS !
À CEUX QU’ENFLAMME LEUR EXEMPLE
ET QUI MOURRONT COMME ILS SONT MORTS ! »

Commémorations du Centenaire de l’Armistice 1918-2018

  • Retrouvez les photographies de Serge Philippe Lecourt dans l’exposition « Les plus beaux monuments aux morts normands » à la médiathèque de Saint-Sever du 3 au 11 novembre 2018. Entrée libre et gratuite. Inauguration le samedi 3/11 à 14H.

 

  • Conférence projection photographique de Serge Philippe Lecourt le samedi 10 novembre à 19h à la chapelle du musée de Vire-Normandie. Entrée libre et gratuite.

Nonancourt

Eure, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Nonancourt.

Le monument aux morts de Nonancourt est un modèle de série, Poilu écrasant l’aigle allemand avec son fusil, du sculpteur Charles-Henri POURQUET (1877 – 1943) et fondu en bronze par la fonderie du Val d’Osne.

Argentan

Normandie, Orne

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Argentan.

Le monument aux morts d’Argentan domine la place du marché. Une femme, victoire ailée, se dresse en haut d’un mausolée. A ses pieds, un bas-relief représente un Poilu et une femme se regardant de part et d’autre de l’inscription commémorative de la ville d’Argentan.

Ce monument inauguré en 1923 a été réalisé par l’architecte Félix BESNARD BERNARDAC, les sculpteurs Carlo SARRABEZOLLES (1888 – 1971) et Paul SILVESTRE (1884 – 1976) et a été fondu en bronze par la célèbre fonderie BARBEDIENNE.

Fécamp

Normandie, Seine-Maritime

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Fécamp.

Le monument aux morts de Fécamp représente deux soldats : un fantassin et un marin. Ils se dressent fièrement tout en faisant acte de fraternité en se tenant la main. Ce monument a été réalisé par le sculpteur François SICARD (1862 – 1934) et la fonderie de bronze d’art Barbedienne.

Le Poilu de Saint-Lô gelé

La vie autour des MAM, Manche, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Lô, 31 décembre 2016.

Voici le premier monument aux morts de l’année 2017, gelé par le froid de l’hiver.

Merci à tous ceux qui me suivent !

Le site a reçu 85 000 visites depuis 50 pays du monde entier en 2016.

Vous pouvez toujours vous procurer le Hors-série Ouest-France consacré à la Première Guerre Mondiale dans lequel figure mon portfolio sur les monuments aux morts de Normandie ainsi que le catalogue de l’exposition au Panthéon.

Plus d’informations sur le monument aux morts de Saint-Lô : cliquez ici.

Lyons-la-Forêt

Eure, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lyons-la-Forêt.

Le monument aux morts cantonal de Lyons-la-Forêt est composé d’une colonne centrale sur laquelle on peut admirer une figure féminine en bronze représentant la Victoire et d’un ensemble de plaques indiquant les noms des morts de chaque commune, fixées sur des murs en briques.

Le sculpteur Maurice LEROUGE (1879 – 1928) a réalisé la sculpture et l’architecte Pierre PATOUT (1879 – 1965) a conçu l’ensemble.

Barentin

Normandie, Seine-Maritime

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Barentin.

Le monument aux morts de Barentin, inauguré en 1923, représente un Poilu mourant dans les bras d’une femme symbolisant la Victoire (modèle de série).

Le sculpteur Robert DELANDRE (1879 – 1961), natif d’Elbeuf,, l’a réalisé avec le concours d’un architecte rouennais, Georges BOURIENNE (1860 – 1935).

Robert DELANDRE a également sculpté les monuments aux morts de Saint-Etienne-du-Rouvray et d’Oissel.

Saint-Fraimbault-sur-Pisse

Normandie, Orne

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Fraimbault.

Le monument aux morts de Saint-Fraimbault représente un buste de Poilu sculpté par Pierre LORENZI (… – 1946) et fondu en bronze par la Fonderie du Val d’Osne.

On y voit un Poilu regardant fièrement vers l’horizon qui semble prêt à combattre.

Saint-Agnan-sur-Erre

Normandie, Orne

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Agnan-sur-Erre.

Le monument aux morts de Saint-Agnan-sur-Erre est un bas-relief en bronze représentant une femme en robe entourée de colombes, symboles de la paix. Il a été réalisé par un sculpteur contemporain et se situe sur un côté de l’église.

Pour l’anecdote, il ne s’agit pas de la sculpture d’origine qui avait été réalisée par Henri CHAPU  (1833 – 1891) en 1927. Celle-ci a été volée en 2006 et remplacée par la municipalité. Vous pouvez voir la sculpture d’Henri Chapu en cliquant ici.

Mortagne-au-Perche

Normandie, Orne

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Mortagne au Perche

Le monument aux morts de Mortagne-au-Perche, situé à l’ombre de l’église, est un mausolée composé d’une grande statue en pierre représentant une allégorie de la patrie, les bras ouverts, et des reliefs en bronze montrant des Poilus en train de se battre et de mourir au combat.

Yvetot

Normandie, Seine-Maritime

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Yvetot.

Inauguré en 1924, le monument aux morts d’Yvetot a été réalisé par le sculpteur Paul Moreau-Vauthier (1871-1936) et l’architecte William CARGILL (1864-1945). Il représente un Poilu portant une gerbe de blé, symbole de prospérité et de paix retrouvée.

Mantilly

Normandie, Orne

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Mantilly.

Le monument aux morts de Mantilly a été réalisé à partir du modèle d’Etienne CAMUS (1867-1955). Le Poilu regarde sereinement en direction de l’église. Il est de couleur rouge, entouré de verdure près d’une cabane de fabrication de crêpes. Il détone dans cette petite commune de l’Orne.

Tourlaville

Manche, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Tourlaville.

Le Poilu de la place Victor Hugo, situé sur les hauteurs de Tourlaville, semble regarder la rade de Cherbourg et adresser un grand geste à l’horizon maritime. Il s’agit en fait d’un geste offensif à l’encontre des ennemis.

Le monument aux morts de Tourlaville a été réalisé en 1922 par l’architecte René Levavasseur et le sculpteur Félix Delteil.

Pour en savoir plus sur son histoire, vous pouvez lire le dossier qui lui a été consacré en novembre 1999 dans le bulletin d’information de Tourlaville « Reflets »  :

www.mairie-tourlaville.fr/fr/loisirs-activites/histoire-locale

Cherbourg

Manche, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Cherbourg.

Le monument aux morts de Cherbourg, situé dans le jardin public, est un exèdre (demi-cercle) au-dessus duquel trône une femme, debout, tendant le bras droit. A ses pieds, les plaques indiquant les noms des morts pour la France et une plaque aux insignes de la ville.

Ce monument a été réalisé en 1927 par Alexandre Descatoire (1874-1949), comme celui de Montebourg.

Piré-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine)

Ailleurs en France

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Piré-sur-Seiche, Bretagne.

Le Poilu de Piré-sur-Seiche se tient debout, armé d’un fusil et relevant un bras. Il est près à combattre l’ennemi. La sculpture, située sur le parvis de l’église, fait écho à celle du tympan de l’église, représentant Saint-Pierre.

Beaumesnil

Eure, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Beaumesnil.

Le monument aux morts de Beaumesnil représente un Poilu victorieux. Il s’agit d’un monument dit « de série » que l’on retrouve dans une centaine de communes en France et qui a été réalisée par le sculpteur dieppois Eugène-Paul BENET en 1920.

Le soldat porte dans une main une couronne de laurier et dans l’autre un fusil Lebel. Sur sa tête, le casque Adrian qui fut porté par tous les soldats de la Première Guerre mondiale dans les tranchées. L’inventeur de ce casque, le Général Adrian, repose dans le cimetière de Genêts, dans la Baie du Mont Saint Michel.

2015-05-Genêts-Tombe général Adrien-inventeur casque Poilus-2 2© Serge Philippe Lecourt, Tombe du Général Adrian dans le cimetière de Genêts

Trévières : la gueule cassée

Calvados, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Trévières.

Le monument aux morts de Trévières est un des plus émouvants de Normandie. Sculpté en 1920 par le sculpteur local Edmond de Laheudrie (1861-1946), il fut endommagé au cours de la Seconde Guerre mondiale par un éclat d’obus qui arracha la partie inférieure du visage de la statue. Cette femme, qui à l’origine représentait la victoire, est devenue symbole des gueules cassées de la guerre 14-18.

Cette statue est aussi le symbole de la France meurtrie mais toujours debout, vaillante, résistante face à l’ennemi.

Caen : « Les Normands sont là. »

Calvados, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Caen.

Le monument aux morts de la ville de Caen est particulièrement remarquable. Composé d’une colonne surmontée d’une figure féminine ailée (représentation de la victoire) et d’un socle avec de bas-reliefs très détaillés (représentation des soldats au combat), il trône au milieu de la place Foch à Caen et sert aujourd’hui davantage de rond-point que de lieu mémoriel.

On peut y lire des citations du maréchal Pétain, du commandant-en-chef des forces alliées sur le front de l’Ouest Ferdinand Foch et de l’officier général Joseph Joffre, ce qui est assez rare sur un monument aux morts.

Voici le contenu de ces citations :

« Le 9 avril est une journée glorieuse pour nos armées. Les assauts furieux du Konprinz ont été partout brisés. Les Allemands attaqueront sans doute encore. Que chacun travaille et veille pour obtenir le même succès qu’hier.
Courage. On les aura. »
PETAIN

« Vous avez gagné la plus grande bataille de l’histoire et sauvé la cause la plus sacrée : la liberté du monde. Soyez fiers ! D’une gloire immortelle vous avez paré vos drapeaux. La postérité vous garde la reconnaissance. »
FOCH

« Au moment de s’engager dans une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n’est plus de regarder en arrière. Tous les efforts devront être employés à attaquer et à refouler l’ennemi. Toute troupe qui ne peut plus avancer devra coûte que coûte garder le terrain conquis et se faire tuer sur place plutôt que de reculer.
Aucune défaillance ne peut être tolérée. »
JOFFRE

Une seconde citation de Foch rend particulièrement hommage aux soldats normands :

« Je suis tranquille
Les Normands sont là. »

Iffendic (Ille-et-Vilaine)

Ailleurs en France

Serge-Philippe-Lecourt-2014-Monument-aux-morts-Iffendic-35-2

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Iffendic.

Serge-Philippe-Lecourt-2014-Monument-aux-morts-Iffendic-35-1

Jean Galle a réalisé le monument aux morts d’Iffendic en 1920, comme sa signature l’indique sur la gourde du soldat. Le Poilu très expressif, réalisé en bronze, accompagne l’obélisque de granit, au milieu du parc de la mairie.

La communauté de communes « Montfort Communauté », à laquelle appartient Iffendic, a eu la belle idée de réaliser pour le Centenaire de la guerre 14-18, un portrait du descendant du soldat inconnu à partir de photographies des habitants. Une exposition de ces images était visible dans le parc de la mairie, aux côtés du Poilu, et été intitulée « Monuments des vivants ».

Serge-Philippe-Lecourt-2014-Monument-aux-morts-Iffendic-35-3

Saint-Lô

Manche, Normandie

Serge-Philippe-Lecourt-2015-MAM-Saint-Lo

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Lô.

 Le monument aux morts de Saint-Lô, situé à proximité de l’Eglise Notre-Dame, est l’oeuvre du sculpteur parisien Henri-Désiré GRISARD et de l’architecte Marius BOUSQUET. Il fut inauguré en 1921 et était alors composé de ce Poilu portant fusil et drapeau, situé alors sur un piédestal, et d’une sculpture féminine.

Le monument a été endommagé par les bombardements alliés de 1944 sur la ville de Saint-Lô. On peut encore en voir les traces  sur le Poilu car le bronze est troué à certains endroits. La figure féminine est aujourd’hui au musée de la ville.

La face tordue et grimaçante de ce Poilu est particulièrement remarquable, ainsi que le drapé magnifiquement sculpté du vêtement et du drapeau.

Serge Philippe Lecourt - Saint-Lo-monument aux morts-2014Pour compléter : www.monumentsauxmorts.fr

Sourdeval

Manche, Normandie

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Sourdeval

Le monument aux morts de Sourdeval, dont l’auteur est inconnu, représente un Poilu fier et courageux, profondément décidé à combattre pour vaincre l’ennemi. Son fusil à baïonnette pointé vers l’avant et les traits de son visage montrent la force et la détermination qu’il met dans ce geste. C’est une sculpture de toutes beautés, alliant puissance et finesse.

Champeaux

Manche, Normandie

Serge-Philippe-Lecourt- 2014-Monument-aux-morts-Champeaux (50)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Champeaux.

Le Poilu gisant n’est qu’une partie de ce monument aux morts en triptyque composé également d’une croix et de la Vierge debout les mains ouvertes. La référence à la religion chrétienne est donc très importante dans le monument de Champeaux.

Lisieux

Calvados, Normandie

Serge Philippe Lecourt-2015-Monument-aux-morts-Lisieux-(14)-5 2

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lisieux, Minerve casquée.

Le monument aux morts de Lisieux a été réalisé par deux architectes (Albert Le Monnier et Fernand Vaudry) et un sculpteur (Georges Armand Vérez) normands ayant remporté le concours lancé par la municipalité en 1921.

Il représente une Minerve casquée tenant d’une main un bouclier et de l’autre une statuette en bronze.

Serge Philippe Lecourt-2015-Monument-aux-morts-Lisieux-(14)-9 2