Saint-Germain-la-Campagne

Le monument aux morts de Saint-Germain-la-Campagne, situé à l’entrée du village, est érigé devant un calvaire. Il s’agit d’un soldat debout. Un casque à pointe est à ses pieds. Deux doigts manquent à sa main droite. Signature : Architecte VAAST (Bernay) et Entreprise LANCTUIT (Vernon).Lire la suite

Saint-Jouin-le-Blavou

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Jouin-de-Blavou Le monument aux morts de Saint-Jouain-de-Blavou mêle commémoration républicaine et religion (comme beaucoup de monuments aux morts français). Il s’agit d’un calvaire : le Christ est représenté souffrant sur la croix, crucifié, tandis qu’à ses pieds un soldat git, assassiné. Il est allongé, tête penchée, bouche ouverte, un fusil à ses côtés.Lire la suite

Pont-Authou

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Pont-Authou. Le Poilu au repos de Pont-Authou, peint de bleu et de marron, se dresse sur socle rectangulaire de briques. A son pied, un obus et un petit Christ qui semble écrasé par la bombe. Ce monument aux morts a été réalisé par le sculpteur Etienne Camus (1867-1955). Il s’agit d’un monument de série qu’on retrouve dans plusieurs communes normandes, dont celle de Le Tourneur, près de Vire.Lire la suite

Céaucé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Céaucé. Le monument aux morts de Céaucé prend la forme d’un calvaire et rappelle ainsi le poids de la religion catholique dans la première moitié du XXe siècle. Il a été réalisé par la fonderie de l’Union Artistique Internationale de Vaucouleurs. Un Poilu et un marin entourent la croix. Ils tiennent chacun dans une main leur fusil et dans l’autre un bouclier. Après avoir été peints en rouge pendant de nombreuses années,Lire la suite