Vire

Calvados, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Vire, 2016.

Le monument aux morts de Vire est particulier à plus d’un titre. Sa localisation peut surprendre : il est situé dans le cimetière de la ville, complètement excentré du coeur de la commune et au sein même du cimetière, il n’est pas visible au premier coup d’oeil. En revanche, il bénéficie d’une vue superbe sur le bocage, qu’il domine.

Ce monument érigé par souscription publique en 1924 est l’oeuvre du sculpteur Georges Roty (1892 – 1973).

Il s’agit d’un mausolée sur lequel deux femmes se dressent, aux postures très différentes. L’une d’elle, voilée, implore le ciel en levant ses mains jointes et symbolise la veuve. L’autre porte une armure et un casque et pose une main sur une couronne de lauriers. Elle symbolise la victoire.

Le contraste entre le deuil et la victoire, représentés par ses deux femmes, est une des grandes forces de ce monument aux morts.

Villers-Escalles

Normandie, Seine-Maritime

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Villers-Escalles.

Le monument aux morts de Villers-Ecalles représente un Poilu debout en sentinelle. Sculpté dans la pierre calcaire, il émane de son visage une grande douceur.

Ce monument a été réalisé par le marbrier Langlier, l’architecte Jules DUBOC (1880 – 1953), tous deux de Petit-Quevilly, et l’entrepreneur Pigache.

Ménilles

Eure, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Ménilles.

Le mémorial de Ménilles a été réalisé en 1922 par l’artiste Ernest Albert Miserey (1862-1938) originaire de cette même ville. Le Ménillon a sculpté une Victoire aux lauriers sous la forme d’un ange avec un casque tenant dans chaque main une couronne de laurier.

Bayeux

Non classé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bayeux.

Le monument aux morts de Bayeux représente une femme ailée, symbole de la victoire. Elle porte dans chaque main une couronne mortuaire. Elle a été réalisée par Eugène Paul BENET (1863-1942).

Beaumesnil

Eure, Normandie

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Beaumesnil.

Le monument aux morts de Beaumesnil représente un Poilu victorieux. Il s’agit d’un monument dit « de série » que l’on retrouve dans une centaine de communes en France et qui a été réalisée par le sculpteur dieppois Eugène-Paul BENET en 1920.

Le soldat porte dans une main une couronne de laurier et dans l’autre un fusil Lebel. Sur sa tête, le casque Adrian qui fut porté par tous les soldats de la Première Guerre mondiale dans les tranchées. L’inventeur de ce casque, le Général Adrian, repose dans le cimetière de Genêts, dans la Baie du Mont Saint Michel.

2015-05-Genêts-Tombe général Adrien-inventeur casque Poilus-2 2© Serge Philippe Lecourt, Tombe du Général Adrian dans le cimetière de Genêts

Alençon

Normandie, Orne

Serge-Philippe-Lecourt-2014-Mai-Monument-Aux-Morts Alençon (61)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Alençon.

Le monument aux morts originel d’Alençon a été très endommagé lors du bombardement allié dans la nuit du 8 au 9 août 1944. La ville le fit remplacer par un nouveau mémorial, dédié aux deux guerres mondiales, et réalisé par le sculpteur René Letourneur et l’architecte Hourlier. Ce grand monument, formant un rond-point à l’entrée de la ville, est dominé par cette sculpture de femme ailée, combattante (épée et bouclier dans les mains) et victorieuse.

Saint-Lô

Manche, Normandie

Serge-Philippe-Lecourt-2015-MAM-Saint-Lo

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Lô.

 Le monument aux morts de Saint-Lô, situé à proximité de l’Eglise Notre-Dame, est l’oeuvre du sculpteur parisien Henri-Désiré GRISARD et de l’architecte Marius BOUSQUET. Il fut inauguré en 1921 et était alors composé de ce Poilu portant fusil et drapeau, situé alors sur un piédestal, et d’une sculpture féminine.

Le monument a été endommagé par les bombardements alliés de 1944 sur la ville de Saint-Lô. On peut encore en voir les traces  sur le Poilu car le bronze est troué à certains endroits. La figure féminine est aujourd’hui au musée de la ville.

La face tordue et grimaçante de ce Poilu est particulièrement remarquable, ainsi que le drapé magnifiquement sculpté du vêtement et du drapeau.

Serge Philippe Lecourt - Saint-Lo-monument aux morts-2014Pour compléter : www.monumentsauxmorts.fr

Jumièges

Normandie, Seine-Maritime

SPLecourt - 2014-08- MAM Jumièges (76)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Jumièges.

Le monument aux morts de Jumièges, situé à quelques mètres de la célèbre abbaye, a été livré en 1921 par le sculpteur de la ville voisine du Trait, Maurice Ringot (1880-1951).

Il subit une transformation au cours de la Seconde Guerre Mondiale, comme bien d’autres monuments aux morts. En 1921, le soldat marchait sur un casque à pointe pour symboliser la victoire sur l’ennemi allemand. Ce casque a été rendu méconnaissable sous l’Occupation afin de ne pas provoquer les Allemands.