Octeville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Octeville. Au sommet d’Octeville, dans le cimetière communal, se dresse le monument aux morts. Une femme en deuil surplombe l’ensemble du cimetière et la rade de Cherbourg. La vue est magnifique… mais l’ensemble est d’une grande tristesse, à la mesure du nombre de morts (soldats et marins) tombés pour la France. Ce monument est l’oeuvre du sculpteur cherbourgeois Marcel JACQUES (1864-1952) qui a également réalisé la statue du peintre Jean-François MILLET à Gréville-Hague en 1898Lire la suite

Tourlaville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Tourlaville. Le Poilu de la place Victor Hugo, situé sur les hauteurs de Tourlaville, semble regarder la rade de Cherbourg et adresser un grand geste à l’horizon maritime. Il s’agit en fait d’un geste offensif à l’encontre des ennemis. Le monument aux morts de Tourlaville a été réalisé en 1922 par l’architecte René Levavasseur et le sculpteur Félix Delteil. Pour en savoir plus sur son histoire, vous pouvez lire le dossier qui luiLire la suite

Cherbourg

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Cherbourg. Le monument aux morts de Cherbourg, situé dans le jardin public, est un exèdre (demi-cercle) au-dessus duquel trône une femme, debout, tendant le bras droit. A ses pieds, les plaques indiquant les noms des morts pour la France et une plaque aux insignes de la ville. Ce monument a été réalisé en 1927 par Alexandre Descatoire (1874-1949), comme celui de Montebourg.Lire la suite