Emilie ROLEZ

Artistes normands, Manche, Normandie

Equeurdreville-Hainneville (Manche)

Emilie ROLEZ (1895-1985) n’est pas née en Normandie mais son parcours artistique est fortement lié au département de la Manche. Née en Charente en 1895 sous le nom d’Emilie Vallerey, elle grandit à Cherbourg suite à la mutation de son père. Elle étudie à l’Ecole des Beaux-Arts et finit par épouser son directeur Alfred ROLEZ en 1919.

Elle est l’auteur du monument aux morts pacifiste érigé en 1932 à Équeurdreville-Hainneville, à la demande du maire de l’époque Hippolyte Mars. Émilie Rolez a réalisé un portrait de ce dernier. Elle a également réalisé le monument funéraire d’Albert Mahieu au cimetière de Cherbourg.

Lien vers la page biographique d’Emilie ROLEZ de l’Université de Lille 3

Nouvelle rubrique : Artistes normands

Artistes normands

Cette nouvelle rubrique est destinée à mettre en lumière la contribution des artistes normands dans la réalisation du patrimoine commémoratif de la région.

Les articles à venir mettront à l’honneur les artistes suivants :

  • Marcel PIERRE
  • Alphonse GUILLOUX
  • Eugène BENET
  • Ferdinand-Louis ANGUE
  • Robert DELANDRE
  • Les frères BIGOT
  • Charles TARDY
  • Alphonse SALADIN
  • Marcel JACQUES
  • Ernest Albert MISEREY
  • Emile LEMOINE
  • Emilie ROLEZ
  • Richard DUFOUR

Serge-Philippe-Lecourt-2016-Monument-aux-morts-Bacqueville-en-Caux-76 (20)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bacqueville-en-Caux, sculpté par Alphonse Guilloux.

Equeurdreville-Hainneville

Manche, Normandie

serge-philippe-lecourt-monument-aux-morts-equeurdreville-hainneville-50

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Equeurdreville-Hainneville.

Le monument aux morts d’Equeurdreville-Hainneville est remarquable pour plusieurs raisons : il est un des rares monuments aux morts pacifiste de France, il a été inauguré tardivement, 14 ans après la fin de la guerre en 1932 et il a été sculpté par une femme Emilie ROLEZ (1896 – 1986). Cette sculptrice fut professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Cherbourg.

Il représente une veuve tenant ses deux enfants contre elle.