Redon (Ille-et-Vilaine)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Redon, 2018. Le monument aux morts de Redon est un superbe mausolée représentant d’un côté, une femme drapée d’un long manteau, bras tendus vers l’avant, le visage déformé par la douleur de la perte et d’un autre côté, un Poilu au secours d’un blessé sur le front, dans un bas-relief en bronze. Cet ensemble admirable a été réalisé par le sculpteur Eric de Nussy (1887 – 1945) et la fonderie A. Montagnier.Lire la suite

Vire

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Vire, 2016. Le monument aux morts de Vire est particulier à plus d’un titre. Sa localisation peut surprendre : il est situé dans le cimetière de la ville, complètement excentré du coeur de la commune et au sein même du cimetière, il n’est pas visible au premier coup d’oeil. En revanche, il bénéficie d’une vue superbe sur le bocage, qu’il domine. Ce monument érigé par souscription publique en 1924 est l’oeuvre duLire la suite

Argentan

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Argentan. Le monument aux morts d’Argentan domine la place du marché. Une femme, victoire ailée, se dresse en haut d’un mausolée. A ses pieds, un bas-relief représente un Poilu et une femme se regardant de part et d’autre de l’inscription commémorative de la ville d’Argentan. Ce monument inauguré en 1923 a été réalisé par l’architecte Félix BESNARD BERNARDAC, les sculpteurs Carlo SARRABEZOLLES (1888 – 1971) et Paul SILVESTRE (1884 – 1976) et a été fondu enLire la suite

Bellême

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Bellême. Le monument aux morts de Bellême est un mausolée avec en son centre un bas-relief représentant un Poilu de profil. Dans sa main gauche, il porte une femme ailée, symbole de la victoire. Ce monument a été sculpté par Louis BARILLET (1880-1948), sculpteur né à Alençon.Lire la suite

Equeurdreville-Hainneville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Equeurdreville-Hainneville. Le monument aux morts d’Equeurdreville-Hainneville est remarquable pour plusieurs raisons : il est un des rares monuments aux morts pacifiste de France, il a été inauguré tardivement, 14 ans après la fin de la guerre en 1932 et il a été sculpté par une femme Emilie ROLEZ (1896 – 1986). Cette sculptrice fut professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Cherbourg. Il représente une veuve tenant ses deux enfants contre elle.Lire la suite

Deauville

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Deauville. Le monument aux morts de Deauville est un mausolée au-dessus duquel trône une femme armée d’une lance et d’un bouclier. Son regard est déterminé. Elle protège les morts. Ce monument a été réalisé par le sculpteur Max BLONDAT (1872-1925) et inauguré en septembre 1921.Lire la suite

Mortagne-au-Perche

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Mortagne au Perche Le monument aux morts de Mortagne-au-Perche, situé à l’ombre de l’église, est un mausolée composé d’une grande statue en pierre représentant une allégorie de la patrie, les bras ouverts, et des reliefs en bronze montrant des Poilus en train de se battre et de mourir au combat.Lire la suite

Saint-Sauveur-le-Vicomte

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Le monument aux morts de St Sauveur le Vicomte est impressionnant : il s’agit d’un mausolée avec plusieurs statues s’élevant à son sommet (l’archange St Michel, une femme en deuil, un soldat dont le visage semble marqué par la dureté de la guerre et une urne voilée). Inauguré en 1942, soit 20 ans après l’inauguration de bon nombre de monuments en France, il porte cette inscription en hommage aux morts : « Ils neLire la suite

Valognes

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Valognes. Le monument aux morts de Valognes représente une femme avec une coiffe soutenant dans ses bras un soldat mourant. Est-ce son mari ? son fils ? Les deux possibilités s’offrent au regard du passant. Il symbolise aussi la France qui, malgré la victoire (souvent représentée par une femme), doit enterrer ses 1 400 000 morts (20 000 morts pour le département de la Manche). Le sculpteur Ernest Dubois (1863-1930) a accentué l’expressivitéLire la suite