Barentin

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Barentin. Le monument aux morts de Barentin, inauguré en 1923, représente un Poilu mourant dans les bras d’une femme symbolisant la Victoire (modèle de série). Le sculpteur Robert DELANDRE (1879 – 1961), natif d’Elbeuf,, l’a réalisé avec le concours d’un architecte rouennais, Georges BOURIENNE (1860 – 1935). Robert DELANDRE a également sculpté les monuments aux morts de Saint-Etienne-du-Rouvray et d’Oissel. PublicitésLire la suite

Elbeuf

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Elbeuf. Le monument aux morts d’Elbeuf, situé devant l’Hôtel de Ville et la devise républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité », se dresse au-dessus d’une imposante colonne. Réalisé en marbre blanc, il domine toute la place. On y voit trois figures liées les unes aux autres : un Poilu mort dans les bras d’une femme voilée portant le deuil et au-dessus, une femme ailée symbole de la victoire française.Lire la suite

Gisors

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Gisors. Le monument aux morts de Gisors représente un Poilu les poings serrés surmonté d’une figure féminine symbolisant la victoire, tenant une couronne de laurier dans une main. Au dos du piédestal, on peut voir sur une plaque une femme en deuil et son enfant au-dessus d’un Poilu gisant. Ce monument a été réalisé par le sculpteur Georges CHAUVEL, né à Elbeuf (1886-1962) et la Fonderie belge Debraz et Monsere.Lire la suite

Saint-Jouin-le-Blavou

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Jouin-de-Blavou Le monument aux morts de Saint-Jouain-de-Blavou mêle commémoration républicaine et religion (comme beaucoup de monuments aux morts français). Il s’agit d’un calvaire : le Christ est représenté souffrant sur la croix, crucifié, tandis qu’à ses pieds un soldat git, assassiné. Il est allongé, tête penchée, bouche ouverte, un fusil à ses côtés.Lire la suite

Tourouvre

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Tourouvre. Le Poilu de Tourouvre meurt dans les bras de la Victoire, représentée symboliquement par une femme au poing levé. Il a été réalisé par le sculpteur Louis-Fernand ANGUE (1886-1974). Ce sculpteur normand, né à Flers, a aussi réalisé les monuments aux morts d’Avranches et de Falaise.Lire la suite

Forges-les-Eaux

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Forges-les-Eaux. Le monument aux morts de Forges-les-Eaux représente un poilu mourant couché au pied d’une colonne. Il a été réalisé par le sculpteur Jules DECHIN (1869-1947) et l’architecte Pierre LEFEBVRE (1889-1969) et  inauguré en 1921. Il s’agit d’un modèle de série que l’on peut également observé à Champeaux (50), Pleines-Oeuvres (14).Lire la suite

Pont-Farcy

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Pont-Farcy. Le monument aux morts de Pont-Farcy dans le bocage normand a été réalisé par le sculpteur Jules Dechen et le fondeur Antoine Durenne. Il représente un Poilu allongé mourant en dessous d’une femme représentant la victoire.Lire la suite

Craon (Mayenne)

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Craon, Mayenne. Le monument aux morts de Craon a été réalisé en marbre, par les Marbreries Générales de Paris, ce qui lui donne douceur et majesté. Il s’agit d’une copie du modèle « Poilu mourant en défendant le drapeau« (n° 2152 du catalogue) que l’on retrouve dans de nombreuses communes, notamment : Bréhal Cametours Canisy Juvigny-le-Tertre Lingreville (voir cet article) Préaux du Perche Saint-Pair-sur-Mer (voir cet article) Le Theil Vains Gamaches (Somme, voir cet article)Lire la suite

Epaignes

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts d’Epaignes. Le monument aux morts d’Epaignes représente un Poilu mourant pour défendre le drapeau français, insigne de sa patrie.Lire la suite

Villedieu-les-Poëles

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Villedieu-les-Poëles. Le monument aux morts de Villedieu-les-Poëles, réalisé par Charles Desvergnes (1er prix de sculpture de Rome en 1889) s’intitule La gloire couronnant un poilu agonisant. Il s’agit d’un magnifique ensemble sculpté en calcaire, brillant au soleil. Il fut déplacé en 2013 (voir les photos ici).Lire la suite

Gacé

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Gacé. Le monument aux morts de Gacé a été réalisé par le sculpteur Julien Mérot (1876-1956) en 1922. Il représente un Poilu mourant, expirant une dernière fois. La sculpture en calcaire est envahie de petites plaques de mousse qui lui donnent cet aspect tacheté et font son charme.Lire la suite

Champeaux

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Champeaux. Le Poilu gisant n’est qu’une partie de ce monument aux morts en triptyque composé également d’une croix et de la Vierge debout les mains ouvertes. La référence à la religion chrétienne est donc très importante dans le monument de Champeaux.Lire la suite

Conches-en-Ouche

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Conches-en-Ouche. Le monument aux morts de Conches-en-Ouche trône majestueusement au milieu d’un parc. Il représente une femme debout, les mains ouvertes, pleurant un Poilu mourant. Il rend hommage aux morts de la commune ainsi qu’à leur famille, dévastée par la tristesse.Lire la suite

Saint-Pair-sur-Mer

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Pair-sur-Mer. Quand un Poilu mourant rencontre un chateau gonflable souriant, cela donne une situation insolite où passé et présent se rejoignent joliment.Lire la suite