Lonlay-le-Tesson

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Lonlay-le-Tesson. Ce Poilu au repos invite au recueillement, au silence, à la mémoire. La multitude de fils électriques et de poteaux qui l’entourent rappellent plutôt la frénésie de la vie actuelle, le bouillonnement, l’activité. Ils tissent leur toile autour du soldat et signent sa mort dans le paysage de cette petite bourgade de l’Orne où, comme dans toutes les communes françaises, on n’aperçoit plus les Poilus.Lire la suite

Saint-Lô

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Saint-Lô.  Le monument aux morts de Saint-Lô, situé à proximité de l’Eglise Notre-Dame, est l’oeuvre du sculpteur parisien Henri-Désiré GRISARD et de l’architecte Marius BOUSQUET. Il fut inauguré en 1921 et était alors composé de ce Poilu portant fusil et drapeau, situé alors sur un piédestal, et d’une sculpture féminine. Le monument a été endommagé par les bombardements alliés de 1944 sur la ville de Saint-Lô. On peut encore en voir lesLire la suite

Sourdeval

  © Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Sourdeval Le monument aux morts de Sourdeval, dont l’auteur est inconnu, représente un Poilu fier et courageux, profondément décidé à combattre pour vaincre l’ennemi. Son fusil à baïonnette pointé vers l’avant et les traits de son visage montrent la force et la détermination qu’il met dans ce geste. C’est une sculpture de toutes beautés, alliant puissance et finesse.Lire la suite