Caporaux de Souain – Sartilly

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts des Caporaux de Souain, cimetière de Sartilly.

Le 17 mars 1915, quatre caporaux issus d’une compagnie postée à Souain ne sort pas des tranchées. : ils sont fusillés pour l’exemple. Ils se nomment Louis LEFOULON, Lucien LECHAT , Louis GIRARD et Théophile MAUPAS.

La femme de ce dernier, Blanche MAUPAS est nommée directrice d’école dans la commune manchoise de Sartilly. C’est ici que Théophile MAUPAS sera ré-inhumé et réhabilité au terme de 19 années de lutte. Et c’est sur sa tombe que sera érigé ce monument, situé dans le cimetière de Sartilly. Il a été réalisé par le sculpteur Paul Moreau-Vauthier (1871-1936) et la fonderie Joret.  Il est inauguré en 1925 soit 10 ans après la fusillade des 4 caporaux représentés debout avec les yeux bandés, à l’instant fatidique.

Pour en savoir plus : cliquez ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s