Trois monuments aux morts normands…

Article publié dans Ouest-France le 9 novembre 2020 à l’occasion des commémorations de l’Armistice du 11 novembre 1918 :

« Les monuments aux morts de La Haye-Pesnel (Manche), de Trévières (Calvados) et de La Ferté-Macé (Orne) sont représentés dans un dossier pédagogique qui accompagne le récit de Pierre Lemaître, qui a reçu le prix Goncourt en 2013.

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de Trévières, Calvados. 

Le livre Au Revoir là-haut, de Pierre Lemaître, qui a reçu le Prix Goncourt en 2013, vient d’être réédité, accompagné d’un dossier pédagogique aux éditions Magnard. À l’occasion de cette réédition, le travail du photographe normand Serge Philippe Lecourt, passionné par l’histoire de la Première Guerre mondiale et qui a pris des clichés de plusieurs centaines de monuments aux morts dans la région, a été repéré.

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de La Haye Pesnel.

« Ils ont sélectionné une vingtaine de mes photos et une équipe composée de Pierre Lemaître, Albert Dupontel et les éditeurs en ont choisi trois », explique le photographe. Ont été publiées : les photos du monument de La Haye-Pesnel, dans la Manche, de celui de Trévières, dans le Calvados et celui de La Ferté-Macé, dans l’Orne. « Tous ces monuments ont été créés par des sculpteurs normands, révèle le photographe. Ceux de Trévières et de La Ferté-Macé sont des œuvres uniques, tandis que celui de La Haye-Pesnel est la plus grande des répliques. »

© Serge Philippe Lecourt, Monument aux morts de La Ferté Macé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s